Story joueur #2 Siegfried - Echos et Fantomes

  • Siegfried a bien compris les transformations du système qu'apporte Sens Néant. Il conforte ses liens, les intensifie au point de presque apprivoiser les PNJ. Tout en respectant la cohérence, il se saisit des PNJ et les contrôle en partie... Il vole en quelques sortes un peu du pouvoir de MJ de Sens.

 


 

 

 

Voici des aides contextuelles pour ceux hors du Maelstrom de notre table.


1) Siegfried se pose des questions existentielles sur son monde et sur Sens. Il a l'impression qu'il est la cause des drames qui l'entoure. Je ne sais pas à quel moment se situe temporelle cette réflexion. Sûrement pendant Sens Mort.

2) Gladius fait un compte rendu à Søren sur Siegfried et son adaptation à la philonite.

3) Siegfried en plein combat. On peut comprendre que dans son armure, les pensées et craintes fourmillent. Ce n'est pas juste le guerrier mutique qu'il laisse paraître à l'extérieur. Ajoute une notion de faiblesse à son personnage.

4) Un homme est questionné à propos de Siegfried et de son Entrepôt, le projet social qui aide les nouveaux arrivant au Pôle Sud et réduit les inégalités. Son projet paye! Il fait du bien aux autres. Clin d'œil à l'Entrepote, un troll des autres Bugs qui chambrent la fibre humaniste de Siegfried. Ils étaient allés jusqu'à taguer l'enseigne. ils n'ont décidément aucun respect.

5) Myphos Quadria se connecte à Cosmo & Rebirth pour avoir des infos sur Siegfried. Techniquement, il ne devrait y avoir aucune occurrence dans l'ordinateur mais je valide quand même en me disant que des hommes et des femmes peuvent quand même témoigner de son existence.

6) Anoushka est le simulacre de Julia qui a quitté notre table après Renaissance. Seules des réminiscences d'Anoushka leur restent. Ils ne savent pas l'expliquer et j'ai du mal également car ce n'est pas à moi expliquer les liens et les sentiments des Bugs. Néanmoins Alex met le doigt dessus. Les réminiscences ressenties sont en fait les liens entre les Cellulis et Julia qui demeurent et sont injectés dans leurs Simulacres malgré eux. Techniquement toutes traces et liens avec Anoushka ont été annihilés de la fiction mais ça, ils n'y croient pas.

7) Siegfried était le plus lié avec Orion avant sa mort. Voici l'héritage d'Orion pour Siegfried. Il n'avait pas pu lui dire adieu car dans l'ombre monde à ce moment là. Il est encore hanté par ce que je lui avais fait subir apparemment... C'est une forme de catharsis pour lui d'avoir ce message. Orion, l'âme du Clair de Lune et architecte d'une certaine résistance qui a su toucher Siegfried en plein cœur à l'époque. À travers ses mots, il en devient l'héritier. C'est beau putain.

8) Une jolie musique met en exergue les disparus puis ceux qu'il reste. Cela fait échos avec le message précédent d'Orion. Il doit resserrer les liens avec ses frères et sœurs d'arme. Plus jamais ça ! Les liens seront plus fort que tout.

9) L'objectivité diluée de Fluvius tend petit à petit vers une subjectivité. Il acquiert une certaine personnalité. Traîner avec Siegfried l'aide à ça. Il est comme un miroir pour lui. Il progresse, évolue et accède au Je. Tacle à Van Kalaan qui dénigre complètement Fluvius (la flaque comme il aime l'appeler).

10) La détermination de Siegfried face au déterminisme de Sens. Déclic ! Il accepte le jeu et accède à une certaine liberté. Le futur enfant de Jakaa et de Sauveuse est-il l'être libre ultime finalement ? Il fait la promesse d'en finir et se saisit enfin de la problématique apportée par Classiss. Il fait le choix de la liberté ! D'être contre-Sens!
Le choix de la musique de fin est une pure coïncidence avec celle du trailer de Sens Cosmo. J'étais fou quand j'ai entendu les premières notes. Je lui ai dit direct bien sûr. Dingue quand même...